8 endroits pour apprécier la musique à Halifax

La scène musicale des plus diversifiée en Nouvelle-Écosse trouve principalement son point d’ancrage à Halifax. Cette ville portuaire historique, qui compte de nombreux étudiants universitaires, est depuis longtemps réputée comme étant une plateforme musicale – et, depuis quelque temps, un lieu qui voit naître de nombreux artistes de talent sur la côte est du pays. Vous pourrez y découvrir des concerts et performances en direct sept jours sur sept, dans les pubs comme dans les boîtes de nuit, les salles de spectacle et autres lieux plus intimistes. Des performances parfois irrévérencieuses, voire même un peu rustiques, mais sans cesse surprenantes, que vous pourrez apprécier dans les établissements suivants.

D’abord, il y a la véritable institution qu’est The Carleton Music Bar & Grill. À peu près tout le monde a déjà joué sur la scène de ce bâtiment en pierre datant de 1760 et situé sur la rue Argyle. Hormis deux églises, il s’agit du plus vieux bâtiment à Halifax. On peut y entendre tous les genres musicaux, et y apprécier un bon repas jusqu’aux petites heures du matin.

Un peu plus loin se trouve un autre incontournable, le Seahorse Tavern, situé au sous-sol. On s’y rend pour danser et pour apprécier une scène idéale pour les groupes locaux. L’ambiance évoque un croisement entre un bar clandestin des années 20 et un club rock des années 80. Autre joyau des provinces de l’Atlantique, The Marquee Ballroom est à ne pas manquer pour découvrir d’importants groupes alternatifs.

Ceux qui apprécient le jazz voudront se rendre au Pressgang Restaurant & Oyster Bar, un lieu datant du 17e siècle qui fait à la fois rétro et moderne, très animé les vendredis et samedis. On peut y entendre le trio du trompettiste vedette Mike Cowie. Les lundis, place au pianiste cubain Silvio Pupo au  Economy Shoe Shop Café and Bar, un autre endroit évocateur de l’époque clandestine. Pour les amateurs de rock classique, le Split Crow Pub vous accueille avec son grog et sa musique toute la soirée.

Tous les soirs de la semaine, la musique celte se fait entendre dans un cadre typiquement irlandais au Durty Nelly’s . Les jeudis sont consacrés au ceilidh, à ses récits et sa musique traditionnelle. Les vendredis et samedis, place à la danse et, les dimanches, le micro est ouvert aux amateurs. La brasserie  The Old Triangle, où la danse et le violon irlandais sont à l’honneur, est un autre endroit à ne pas manquer.

Qu’importe votre préférence, une chose est sûre : n’oubliez pas vos souliers de danse!

This entry was posted in Actualités et mises à jour. Bookmark the permalink.

Comments are closed.